Pages Navigation Menu

Blog pour tous les passionés de l'automobile

Connaître l’historique avant d’acheter un véhicule d’occasion

Connaître l’historique avant d’acheter un véhicule d’occasion

Acheter un véhicule d’occasion

Un particulier qui souhaite acheter un véhicule d’occasion doit savoir qu’il y a de nombreux risques de vices cachés (dans près de la moitié des cas, un vendeur ne raconte pas tout sur son véhicule). Beaucoup de vendeurs de voitures ou motos profitent du développement de la vente entre particuliers. Pour gagner la confiance de certains acheteurs et cacher les problèmes. C’est pour cela qu’il faut bien vérifier et avoir un maximum d’informations sur un véhicule et sur ce qui est dit par les vendeurs.

Il y a différents types de vices cachés qu’il faut éviter. Comme un nombre de propriétaire important, si la voiture a été importée, si le véhicule a été une épave. Ou si un taxi ou une auto école l’a conduit, les kilométrages trafiqués,…

Souvent les carnets d’entretiens ne sont pas complets. Les professionnels ne connaissent pas un historique avant de reprendre ou revendre un véhicule.

 

Pouvoir vérifier l’historique un véhicule

Certains sites en ligne comme Autorigin proposent aux acheteurs de véhicules d’occasion de connaître l’historique d’une voiture ou d’une moto avant de l’acheter. Pour ce faire il suffit simplement d’entrer la plaque d’immatriculation du véhicule que l’on souhaite acheter. Et la société retrouve le nombre de propriétaires, quels sont les types d’utilisateurs (un taxi, une auto école, un VTC, un loueur, société,…).  Savoir si le véhicule a été importé, savoir s’il est sorti du parc automobile français. Ou encore s’il est entré dans la filière de destruction (véhicule hors d’usage) avant d’être réparé, les anciens kilométrages,… Il prodigue également des conseils lors de l’achat de son véhicule (quels sont les défauts, où vérifier les numéros de série, comment faire la demande du certificat de non gage,…).

 

Avant la création de ce service, l’achat d’un véhicule d’occasion n’était pas rassurant. Aujourd’hui pouvoir accéder à un historique permet de rassurer et facilite l’achat d’une voiture.

Ces services sont très intéressants et répondent à des questions auxquels les professionnels n’ont pas la réponse. C’est la raison pour lesquels de plus en plus de professionnels vendeurs ou encore d’experts automobile utilisent ce type de service.

 

D’autres vérifications lors d’un achat s’imposent

Il y a d’autres vérifications à effectuer comme demander le dernier rapport du contrôle technique. Un vendeur a l’obligation de fournir lors de la vente un contrôle technique valide de moins de 6 mois.

Le certificat de situation administratif que l’on nomme aussi certificat de non gage. Il permet de savoir si le véhicule est volé, s’il est censé être immobilisé, …

Avoir l’historique d’un véhicule ne doit pas se substituer au fait de se déplacer et d’essayer une voiture ou une moto. Avant faire un achat en revanche cela peut éviter des mauvaises surprises et facilité une revente future.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.