Pages Navigation Menu

Blog pour tous les passionés de l'automobile

Comment choisir le meilleur simulateur pour la formation des conducteurs

Comment choisir le meilleur simulateur pour la formation des conducteurs

Comme l’usage de simulateurs vise avant tout à familiariser les futurs conducteurs aux diverses situations de conduite, il doit intégrer plusieurs fonctionnalités, toutes issues de la haute-technologie.

Les critères du meilleur simulateur dédié à la formation de conduite

À l’ère où de nombreuses écoles de conduite proposent à leurs élèves des cours de conduite sur simulateur, il importe de savoir ce que ce matériel peut offrir de mieux que les cours théorique et pratique. En effet, pour que cette autre méthode d’apprentissage puisse être reconnue, il faut qu’elle soit aussi complète que possible. Elle doit donc permettre à l’élève de se retrouver dans diverses situations d’urgence afin d’apprendre à mieux les gérer. C’est le cas par exemple pour la circulation de nuit, quand il neige ou qu’il pleut ou encore la conduite en montagne. Le matériel doit ainsi pouvoir simuler ces conditions météorologiques de conduite afin que l’élève puisse s’y habituer dès lors qu’il est encore au stade de l’apprentissage.

L’outil doit ainsi lui permettre de s’entraîner à freiner d’urgence, comme lorsqu’un piéton ou un animal traverse soudain la rue ou qu’un autre conducteur grille un feu rouge, etc. Bref, le simulateur doit aider l’élève à apprendre de ses erreurs pour avoir les bonnes réactions.

Le simulateur pour gagner du temps

Complémentaire au cours théorique et pratique de conduite, l’usage d’un bon simulateur doit aussi fournir un gain de temps non négligeable lors de l’apprentissage. En effet, soumis rapidement aux différentes situations de conduite, l’élève ne peut que mieux réagir face aux éventuels dangers de la route. Il apprendra aussi rapidement à manipuler le volant, le levier de vitesse ainsi que les pédales de frein, d’accélérateur et autre de la voiture. L’un des meilleurs simulateurs est de ce fait celui en 3D qui propose à la fois la conduite de véhicules légers que celle d’utilitaires, de poids lourds ou de transports en commun, comme chez l’auto-école http://www.evenkit.fr. Il faut donc le choisir pouvant former l’élève tant sur le bon comportement à avoir au volant que sur la conduite sécurisée. Il en est de même pour la conduite écologique ou la consommation économique de carburant.

Un simulateur offrant la conduite libre

Rien de tel également qu’un simulateur qui donne au candidat la possibilité d’évoluer dans un environnement réaliste et varié, que ce soit en ville, sur autoroute ou à la campagne. Si doté d’effets spéciaux, il permettra de régler en temps réel la luminosité de l’environnement ou de gérer les ombres selon l’heure. Enfin, l’existence d’un magnétoscope permettant de revoir la scène de l’intérieur ou de l’extérieur du véhicule conduit ou de ceux d’une autre voiture est un autre critère. Il en est de même pour une boîte noire qui contient toutes les informations de conduite comme vitesse, distance de freinage, distance d’arrêt, régime moteur, rapport de boîte, consommation de carburant, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *