Pages Navigation Menu

Blog pour tous les passionés de l'automobile

Le marché des voitures électriques progresse dans le monde

Le marché des voitures électriques progresse dans le monde

Le réchauffement climatique est de plus en plus présent dans les média et l’actualité. De ce fait, de nombreuses personnes se sentent concernées et désirent réduire leur impact négatif sur l’environnement. Une des premières causes de rejet à effet de serre dans l’atmosphère sont les véhicules. Pour lutter contre le changement climatique. Les constructeurs se tournent tous vers l’électrique et proposent aux clients des voitures fonctionnant exclusivement grâce à cette technologie.

Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ce type de véhicule connaît un succès grandissant, en Europe et dans le monde. En effet, en plus de donner l’opportunité aux particuliers de lutter contre le réchauffement climatique, ces voitures peuvent faire l’objet d’aides et de subventions de l’Etat.

Des chiffres en hausse en Europe…

Les ventes d’automobiles électriques ont progressé en Europe (Union Européenne, Suisse et Norvège) l’année dernière. En effet, les immatriculations ont fait un bond de 49% à 135 369 unités, selon les chiffres publiés par l’ACEA (Association des Constructeurs Européens d’Automobiles). On constate aussi une accélération sur le dernier trimestre (+53%). C’est en Norvège que les véhicules électriques se vendent le mieux (33 000 soit +36%), suivi de l’Allemagne avec une énorme progression (25 000 soit +120%) et la France (24 900 soit + 14,5%).

Néanmoins, ces chiffres sont à relativiser. Effectivement, le nombre de voitures électriques ne représentent que 1% du marché total.

 … et en Chine

Les ventes de voitures sans rejet de gaz ne sont pas exclusivement réservées à l’Europe. Elles ont aussi beaucoup augmenté en Chine (+125%). Ce qui en fait le premier débouché mondial du marché de l’électrique. De plus, les volumes ont aussi progressé en Amérique du nord (21%), au Japon et en Corée (24%).

Sur le créneau de la voiture zéro émission, Renault reste le maître en Europe avec 35 600 immatriculations en 2017. Tesla arrive deuxième avec 24 700 véhicules vendues et la dernière place du podium revient à Nissan avec 21 700 immatriculations. Le constructeur français est notamment premier grâce à sa Zoé, qui a connu un départ teinté de polémiques, vendue à 30 600 exemplaires en 2017.

Les différentes aides des Etats

Aujourd’hui, les aides de l’Etat sont essentielles au développement des voitures électriques. Le gouvernement français offre jusqu’à 6000 euros de bonus, dans la limite de 27% du prix d’achat du véhicule. L’Allemagne, elle, propose 4000 euros mais les constructeurs ont annoncé une prime à la casse pour la reprise d’une vieille auto diesel.

D’autres pays ont pris des mesures intéressantes pour les acheteurs comme la Norvège qui retire la TVA de tous les véhicules électriques. En Chine, ils peuvent être immatriculés sans problème contrairement aux thermiques qui le sont difficilement pour lutter contre la pollution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *