Pages Navigation Menu

Blog pour tous les passionés de l'automobile

Une location longue durée

Une location longue durée

Pour rappel, l’acquisition d’un véhicule en leasing (ou d’un bien de production lorsqu’il s’agit de leasing PME) s’apparente plus à une location qu’à un achat. Petit rappel du fonctionnement de cette solution:

  • Le preneur de leasing choisit son véhicule et confie le financement de ce dernier à un bailleur (banque, institution financière, …).
  • Le bailleur achète le bien, puis cède l’utilisation de ce dernier en échange d’un coût mensuel. Ce coût dépend de nombreux facteurs, et le calcul d’un leasing n’est pas toujours évident (voir ce calculateur de leasing pour plus de précisions).

Que se passe-t-il en fin de contrat?

Si le bailleur finance le véhicule, et que le preneur paye une taxe mensuelle, que se passe-t-il en fin de contrat ? Tout dépendra alors du type de contrat, et la distinction entre vrai leasing et leasing détourné prend toute son importance.

Le vrai leasing

Dans ce type de contrat, le preneur ne paye que pour le leasing lui-même. En fin de contrat, le bien financé est à nouveau la propriété du bailleur, et doit être rendu. Il est cependant possible, en général, de racheter le véhicule au prix de sa valeur résiduelle. Celle-ci peut facilement représenter jusqu’à 50 % de la valeur du bien au moment de l’achat : cela représente donc une dépense non négligeable!

Le faux leasing, ou leasing détourné

Ce type d’offre convient mieux aux personnes qui envisagent déjà le rachat du bien en fin de contrat. En effet, la mensualité comprend, en plus du coût du leasing, le rachat du véhicule. Le contrat terminé, la valeur résiduelle a ainsi été totalement amortie par le preneur : le véhicule lui appartient!

Quelle solution préférer?

Le vrai leasing implique un coût mensuel plus bas, mais nécessite de racheter (si le rachat est souhaité) le véhicule en fin de contrat. Le leasing détourné inclut directement dans le contrat le rachat, mais implique une mensualité plus élevée. Pour les consommateurs qui envisageant dès le début de conserver le véhicule en fin de contrat, le leasing détourné est donc une solution plus intéressante, car elle évite d’avoir à payer un montant souvent important pour le rachat en fin de contrat.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *