Pages Navigation Menu

Blog pour tous les passionés de l'automobile

Que faire lorsque l’on entend un bruit dans son système d’échappement ?

Que faire lorsque l’on entend un bruit dans son système d’échappement ?

Le système d’échappement de votre véhicule a pour fonction de transporter vers l’extérieur les gaz de combustion du moteur, de canaliser les gaz chauds mais aussi de réduire les bruits de l’échappement. Lorsqu’il présente un défaut, souvent cela manifeste par l’émission d’un bruit anormal, alors que faire dans ce cas ?

Diagnostiquer un problème sur le silencieux

Parmi les différents éléments qui composent votre système d’échappement, le silencieux est celui qui permet de réduire les bruits à la sortie du pot d’échappement. En amortissant les ondes sonores à l’aide de chicanes métalliques qui régulent les flux des gaz de combustion. Lorsqu’il est défectueux, cela entraîne l’apparition d’un bruit anormal mais aussi une surconsommation de carburant ainsi qu’une réduction de la puissance.

Pour savoir si le problème vient de là, les conseils d’experts recommandent de secouer un peu la ligne d’échappement afin de vous assurer qu’elle est bien fixée, correctement maintenue par les caoutchoucs. Si elle n’est pas fixée correctement, vous entendez des bruits mais en plus les vibrations peuvent provoquer des craquelures.

Vérifiez également l’état du silencieux en étant particulièrement attentif à la rouille qui le détériore mais aussi aux éventuelles perforations. Enfin, tapez sur la coque du silencieux et si un bruit de sable se fait entendre, cela signifie que la laine de roche s’est désagrégée.

Comment réparer son système d’échappement ?

Si après examen, vous constatez que votre pot d’échappement présente un bruit anormal à cause d’éléments du système d’échappement déboîtés, il suffit de les refixer correctement pour faire disparaître le bruit.

Par ailleurs, dans le cas de percement qui est dû à la rouille, il peut être possible de réparer le système d’échappement grâce à des pâtes spéciales qui permettent de colmater les trous. Pour pouvoir les localiser avec précision, il est indispensable de surélever la voiture afin de pouvoir voir d’où sortent les gaz d’échappement et donc où vous devez mettre de la pâte. Si celle-ci peut rester en place longtemps, la réparation reste sommaire. Enfin, il faut savoir que les trous peuvent se situer au niveau du silencieux comme ailleurs sur la ligne, vous devez donc bien regarder partout.

Si votre pot d’échappement est trop abîmé, il peut alors devenir indispensable de le remplacer. Pour cela, il faut tout d’abord déposer l’ancien en retirant les colliers, vis et joints qui le maintiennent en place puis de poser le nouveau en veillant à bien assembler les éléments du système d’échappement puis en les fixant. Une opération qui impose rigueur et minutie. D’ailleurs, si vous voulez plus de conseils sur la façon de bien entretenir votre auto vous-mêmes, ils sont tous sur 123automoto.fr !

L’entretien du pot d’échappement

Votre système d’échappement doit toujours être en parfait état pour être conforme aux règles en vigueur concernant son émission sonore mais aussi de gaz polluant qui vous sont rappelées sur cette page.

Pour garantir son bon état, il est vivement recommandé de faire contrôler votre échappement tous les 20 000 km et le silencieux arrière tous les 80 000 km. Votre échappement comprend aussi un catalyseur qui permet de réduire la nocivité des gaz d’échappement. Ce dernier a besoin d’une vérification tous les 100 000 km. Lors de ces contrôles, il faut aussi vérifier l’état des caoutchoucs, des colliers et des ressorts qui permettent le bon maintien en place du pot d’échappement.

C’est une bonne évaluation de l’état de l’ensemble de ces éléments qui vous permet d’avoir un échappement en parfait état qui ne fait pas de bruit et pollue peu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *