Pages Navigation Menu

Blog pour tous les passionés de l'automobile

La Chine impose une surtaxe à l’importation de 25 % aux voitures américaines

La Chine impose une surtaxe à l’importation de 25 % aux voitures américaines

Certains produits américains en Chine feront bientôt l’objet de surtaxe à l’importation. En ce qui concerne les voitures américaines, celle-ci s’élève à 25 %. Il s’agit d’une réplique du gouvernement chinois à la menace du président américain de créer des taxes sur des produits chinois.

25 % de surtaxe pour les voitures américaines importées

Voir des voitures américaines rouler sur les routes chinoises risque d’être un événement de plus en plus rare. Le gouvernement chinois a décidé d’appliquer une surtaxe de 25 % sur les voitures de marque américaine importées ou produites sur le sol américain. La taxe normale pour ce type de véhicules étant déjà de 25 %, avec cette surtaxe, faire venir des voitures en Chine depuis les États-Unis coutera de plus en plus cher. Être importateur de voitures américaines en Chine risque alors de devenir une activité complexe à partir de cette année.

Les constructeurs fortement pénalisés

La surtaxe à l’importation de 25 % sur les voitures va porter atteinte non seulement aux activités des importateurs, mais également des constructeurs automobiles américains et ceux dont les voitures sont produites aux États-Unis. Les deux principales victimes sont Mercedes et BMW, dont plusieurs modèles de SUV sont fabriqués sur le sol américain et importés par la Chine. BMW est d’ailleurs le premier importateur de voitures en Chine. Les voitures chinoises pour leur part ne sont pas encore touchées par une éventuelle surtaxe étant donné qu’elles ne constituent pas de menace réelle pour les États-Unis.

Une guerre commerciale déclarée entre les deux pays

Le président américain avait commencé les hostilités avec les accusations de concurrence déloyale qu’il avait portées contre la Chine, et les menaces de création de taxes sur les produits chinois notamment l’acier et l’aluminium, mais aussi les produits technologiques (électronique, électroménager, etc.). La Chine répliquée à ce qu’elle appelle de l’« intimidation économique » en instaurant une surtaxe de 25 % sur 128 produits américains allant de la viande de porc aux fruits en passant par les vins, le soja, les produits de l’aéronautique et les voitures.

Des conséquences plus graves que prévu

La balance entre les échanges commerciaux de ces deux protagonistes penchant fortement du côté chinois, le président américain avait fait savoir son désir de renégocier avec Pékin pour la rééquilibrer. Mais les menaces et l’application des surtaxes appliquées ne semblent pas avoir été la meilleure solution pour se faire entendre par la Chine. Les marchés asiatiques et Wall Street ont été fortement secoués par ces évènements. Les conséquences de cette guerre économique pourraient bien être plus importantes que prévu et s’étendre au-delà de la Chine et des États-Unis.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *