Pages Navigation Menu

Blog pour tous les passionés de l'automobile

L’optimiste avenir des véhicules hybrides en France

L’optimiste avenir des véhicules hybrides en France

La France marche déjà vers la mobilité propre, mais à petits pas. Actuellement, même si la proportion des véhicules hybrides est encore faible, elle ne cesse d’augmenter régulièrement. D’après l’avis des professionnels dans ce secteur, il pourrait contribuer à soutenir le passage vers l’emploi de l’énergie durable.

La motorisation hybride entre en compétition

Même si c’est encore loin derrière la Norvège, qui vend environ 31 % de voitures hybrides parmi toutes ses ventes de voitures. C’est le pays le plus avancé dans ce domaine. En France, la vente de voitures hybrides est aussi très optimiste. Elle n’a cessé de croître durant l’année 2017. Plus de 81 500 de voitures hybrides, qui utilisent l’essence et l’électricité, sont vendues pendant cette année. Parmi ces 81 500 véhicules, plus de tiers sont entièrement électriques, soient 25 000 véhicules. D’après les statistiques, l’hybride représente actuellement 4 % du marché tricolore et 1,2 % de l’électricité. À préciser que ces données viennent du Comité des constructeurs français d’automobiles. Pendant les 12 mois de l’an dernier, les responsables d’immatriculations ont distribué 12 000pour les hybrides. De même, l’hybride rechargeable devient une tendance.

D’après le CCFA, 68 850 voitures hybrides ont été vendues depuis janvier 2018, qui dépasse 18 000 unités par rapport à l’an dernier. Environ 9 700 sont rechargeables parmi ces 68 850 voitures hybrides, et 6 500 de plus par rapport à l’an dernier.

L’essor de l’utilisation de l’hybride et de l’électrique dans les entreprises

Grâce à la mise en place de nombreuse borne de recharge et au développement du réseau, la motorisation hybride a connu un fort essor. Depuis le début du mois de septembre, 23 000 stations, déjà accessibles à tout public, ont été en place. Du côté des entreprises, l’utilisation du diesel n’a cessé de diminuer, qui est de 70 % du marché global à la fin du mois d’août. Cette statistique a été donnée par l’Observatoire du véhicule d’entreprise. En ce qui concerne l’hybride rechargeable, la statistique de vente a augmenté et la vente a monté à 4 600 exemplaires durant les 8 premiers mois de l’an 2018. Pour l’immatriculation d’hybrides, le taux s’élève à plus de 45 %, en tout, 3 % du marché français.

De plus, l’institut CSA a affirmé à travers une enquête que 41 % des gestionnaires de flotte professionnelle pensent à s’investir de plus en plus sur les voitures hybrides d’ici 3 ans.

Une motorisation durable

D’après l’étude réalisée par l’Ademe, la motorisation hybride rechargeable est le meilleur remède pour cesser l’augmentation des émissions de Gaz à effet de serre dans le domaine du déplacement. D’après l’agence, on doit utiliser le véhicule de temps en temps pour diminuer l’impact sur la production de la batterie. De plus, une recharge quotidienne est indispensable pour optimiser l’utilisation du mode de motorisation électrique. Ainsi, les impacts environnementaux liés à la mobilité seront réduits à travers ces mesures.

D’ici 2030, l’Ademe estime que le coût ne représente plus un obstacle pour l’utilisation de la voiture électrique ou hybride pour les automobilistes. Vous pouvez même bénéficiez d’un credit auto sur 84 mois, pour acquérir votre achat. Ainsi, la compétition sera de plus en plus intense. De même pour les véhicules à 100 % électrique, ils vont gagner une place importante dans le secteur du transport en commun.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.