Pages Navigation Menu

Blog pour tous les passionés de l'automobile

Réplique à une résiliation d’assurance auto pour sinistre.

Réplique à une résiliation d’assurance auto pour sinistre.

Dans l’hexagone, il est loisible pour un assureur que de résilier une police d’assurance auto après la survenance d’un voir plusieurs sinistres. Seulement l’assureur peut se prévaloir de cet attribut que ,si est seulement si ,il existe une clause conventionnelle qui prévoit le cas échéant cette possibilité ou bien l’assuré a fait l’objet d’une suspension ou annulation de permis suite à infraction liés soit à l’alcoolémie ou à l’usage de stupéfiant. Pourquoi ? simplement la résiliation pour sinistre ne puise aucunement sa légitimité dans le codes des assurance, ce dernier ne la prévoit que dans deux cas.

Nombres de compagnies d’assurance introduisent cette probabilité dans les disposition particulières et générales, c’est aussi le cas pour certaines clauses relatives au cas de résiliation pour non paiement.

L’assureur a t-il le droit de résilier pour sinistre ?

C’est pas l’unique motif de radiation bien entendu naturellement, il existent bien d’autre motifs aussi, vous l’avez compris autre que le non paiement de prime, en l’occurrence l’aggravation de risque qui concerne l’alcoolémie au volant, l’usage de stupéfiant ou de substances analogues interdites ou encore la fausse déclaration.

Toute résiliation suite à un sinistre ou plusieurs accidents du contrat auto doit répondre à ces deux obligations.

  • Si le sinistre a été occasionné par le conducteur sous l’emprise de stupéfiants ou en cas d’alcoolémie délictuelle.
  • S’il est lié à une infraction au code de la route dont résulte une suspension d’au moins un mois ou voir une annulation.

Si cela arrive, l’assuré écope d’une fiche auprès de l’AGIRA, avec la mention assurance auto résilié par la compagnie d’assurance en précisant le motifs consultable par toutes les autres compagnies. Néanmoins des courtier spécialistes proposent des devis & solutions d’assurance auto résilié en ligne

La résiliation par l’assuré : Après Tout !

Un contrat auto résilié, c’est pas un choix c’est une obligation financière liés au risque encourus. La taxation les garantie et partie de chargement ( soit la marge couverte par l’assureur) sans parler des couts des réparations matérielle et surtout des indemnisation corporelle, tous ces facteurs restent difficilement maîtrisables pour certaine compagnie. Voilà pourquoi elle préfèrent se séparer des profils d’automobilistes à risque est nettement mieux et privilégié des nouveaux cocontractants. Pour ce faire, l’assureur informe par courrier son sociétaire que dans un délai d’un mois à compter de la notification, et du fait de d’un ratio de sinistralité trop ou jugé trop probable, le contrat auto sera résilié. si par contre la compagnie d’assurance prélève une prime au delà d’un mois; elle ne peut plus se prévaloir de se droit pour radier son client.

Maintenant si cela arrive l’assuré peut résilier suite à une résiliation par l’assureur est une droit inaliénable. Il est du droit de tout automobiliste en cas résiliation de rompre à son tour tous les autres contrats d’assurance sur la base l’ A 211-1-2 du Code des Assurances. si votre assurance résilie votre police pour un autre motif que la sinistralité, vous ne pouvez rétorquer en voulant déloger tous vos autres éventuelles polices d’assurance chez lui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.