Pages Navigation Menu

Blog pour tous les passionés de l'automobile

Juke 2020 : Nissan améliore son crossover urbain

Juke 2020 : Nissan améliore son crossover urbain

Pionnier dans son segment des crossovers urbains, le Nissan Juke a fait peau neuve début septembre 2019. Depuis une dizaine d’années (il a été lancé en 2010), le Juke c’est quasiment un million d’exemplaires écoulés en Europe, 140 000 rien qu’en France. Et c’est surtout un segment qui compte désormais une vingtaine de modèles. Le contexte est donc plus hardu pour le nouveau Nissan Juke 2019. Pas mal de changements sur ce Juke 2020 que nous vous détaillons ici.

Un Juke plus long, plus large, plus haut

Lors de sa sortie dans les concessions Nissan, le Juke avait marqué les esprits avec son design atypique et fantaisiste. Il empruntait à l’univers de la bande dessinée et se voulait une synthèse entre des carrosseries de type 4×4 et coupés. On retrouve cette ligne coupée, bien entendu. Fabriqué sur une nouvelle plateforme qu’il partage d’ailleurs avec le Renault Captur, le nouveau Juke conserve les mêmes proportions globales même s’il est désormais un peu plus en volume : 7cm de plus en longueur (4,21m), 3 cm de plus en largeur et en hauteur. Le Juke 2019 bénéficie d’un empattement plus large et donc d’un coffre plus grand (422 litres, soit 20% de mieux) et d’un espace aux jambes à l’arrière bien meilleur (+6cm). Grâce à cela, l’habitabilité est largement  améliorée.

Le tour du véhicule

Côté changement, on note que les feux montent moins haut sur l’aile du véhicule, la calandre s’élargit. La silhouette du Juke se veut un peu plus élancée et le style s’adoucit. La face avant-garde un éclairage sur deux étages avec les optiques rondes, typiques du premier Juke et qui sont marquées cette fois par une signature lumineuse en forme de Y (une première dans la gamme Nissan). La calandre en V reprend les codes du reste de la gamme Nissan.

A l’arrière, les poignées de porte sont toujours intégrées au montant. Et le Juke garde cet aspect très musclé derrière avec un décroché très large au niveau des passages de roues. Le hayon et la forme des feux s’inspirent de la nouvelle Micra. Au niveau de l’habitacle on retrouve la console centrale qui avait marqué le précédent opus. L’ensemble est beaucoup plus qualitatif, les finitions bien meilleures et les matériaux de meilleure qualité. Nissan a gommé tous les points noirs à ce niveau.

Au top niveau équipements

Côté équipements, Nissan a mis tout son savoir-faire dans ce nouveau Juke. Il intègre toutes les aides à la conduite qu’on retrouve dans les SUV urbains. On peut noter le système Pro-pilot, Conduite semi autonome qui gère la direction et la distance avec la voiture qui précède sur autoroute par exemple. Cela offre aussi un système de connectivité avancé qui permet de gérer sa voiture à distance avec son smartphone, de connaître l’état de certaines indicateurs (pression de pneus, niveau de carburant), voire de lui envoyer un trajet qu’on n’a plus qu’à activer quand on arrive dans sa voiture !

Autres équipements présents : reconnaissance des panneaux, assistance anti franchissement de ligne, surveillance des angles morts. Côté personnalisation, 10 teintes sont au catalogue ainsi que des combinaisons bi-tons.

Conduite plus confortable

La conduite est tout aussi agréable et dynamique que dans le Juke de première génération avec une bonne direction, un bon freinage, des suspensions relativement fermes. Le nouveau Juke fait même mieux avec une dose de confort non négligeable. Le nouveau Juke est motorisé avec un 3 cylindre 1.0L de 117ch qui passe partout.

En résumé : Nissan a gardé tout ce qui a fait le succès de son petit Juke pour l’améliorer. De bon augure pour le destin de ce crossover urbain. Quant à ceux qui restent nostalgiques du premier opus pourront se tourner vers des Juke d’occasion.

Photo (Légende et crédits) : Le Juke a reçu une note de 5 Etoiles À L’euro Ncap. Crédit photo : Nissan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *